Brésil

bresil-conclusion-4.jpg

    

                               Conclusion :  37 jours

                                                   4705 km

                                                   1 litre de diesel : en moyenne 2.12 R$ soit 0.83€ environ

                                                   1 kg de tomates : 3R$/kg soit 1.14€ (mais les prix varient beaucoup avec le lieu !)

   

Notre passage au Brésil nous laissera des souvenirs inoubliables grâce aux brésiliens tout d’abord. Nous aurons eu cette chance de rencontrer des gens charmants à tous nos arrêts. Ils sont curieux de savoir d’où on vient, où on va. A peine garés, nous nous retrouvons à discuter avec un habitant. Nous aurons ainsi pu parfaire notre portugais, on vient juste de dire à Thierry qu’il parlait bien le Portugais !!!!

 Nous aurons plus particulièrement rencontré Marcio et sa famille, qui nous aurons accueillis à bras ouvert lors de notre deuxième visite et nous permettant d’offrir à Briac ce cadeau un peu magique pour ses 10 ans. C’est aussi avec eux que nous aurons mangé une excellente Feijoada, plat national brésilien fait de viande de porc, d’haricots noirs, de riz, de salade et de peau de porc soufflée et grillée (ce n’est pas ce que j’ai préféré personnellement). Nous aurons aussi rencontré Fernanda et Marcelo et leurs amis de São Sebastião, chez qui nous aurons passé 3 jours exceptionnels et grâce à qui nous aurons appris bien des choses sur le Brésil et son fonctionnement.

Dans toutes ces rencontres nous aurons pu être témoin du véritable melting-pot ethnique. Toutes les races sont mélangées : européens, africains, asiatiques, indigènes d’Amérique du Sud. De fait, il n’existe pas un type brésilien, tout le monde sachant parler le portugais peut être brésilien. Pour autant, le racisme existe, essentiellement blanc/noir : devons-nous être surpris ?

Notre séjour n’aura pas été entaché par notre déception à Rio, je n’y reviendrais pas. Nous aurons aimé chaque lieu vu et même São Paulo ! Ville intéressante, très dynamique et pleine de verdure. C’est là que nous aurons eu nos bivouacs les plus calmes. Bien sûr, pour nous, la palme revient aux chutes d’Iguazu : fantastique ! Les plages sont vraiment belles mais très habitées. Le fait que les brésiliens adorent aller à la plage n’est pas un mythe, tout comme le fait qu’ils aiment la musique à toute heure du jour et de la nuit ! Nous y étions en fin d’hiver et ici aussi cela se ressent : beaucoup de vent, nuages et pluies. Avec quelques belles journées qui nous auront permis de profiter de la plage et de la mer.

bresil-conclusion-1.jpg

Et Thierry aura découvert le jus de Maracuya (fruit de la passion) !

Et moi aussi je me régale :

dsc-2389.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site