Canada

   LE CANADA                                                                                                                             

 

Ca y est !! Nous y sommes !! Le Canada ! depuis jeudi soir 19h45 heure locale ( vendredi matin 01h45 heure française ; on a calculé pour vous cela fait 5 heures décalage horaire Clin d'œil  ).

Nous avons quitté Anvers le même jour que le camping-car soit Mercredi matin pour prendre la direction de Bruxelles. On a pris le train avec nos valises gonflées à bloc , comme nous,  et avons rejoint notre hôtel d'une nuit à pied bien sûr, avec des valises qui donnaient l'impression de se remplir au fur et à mesure que nous avancions !!!! enfin nous arrivons à cet hôtel au nom prestigieux il faut bien l'avouer le Georges V ; on espère qu'on pourra y laisser notre chargement car visiter dans ces conditions ne serait pas agréable du tout ! oui, oui ils peuvent garder nos valises jusqu'à 15h, heure de réception des clés, sauf que la chambre on n'en a pas , elle a été donnée à quelqu'un d'autre !! Ok on nous reloge dans 2 chambres dont l'état de propreté et d'entretien en général laisse quand même à désirer. Bref ce n'est qu'une nuit on va pas non plus faire nos ..... . On commande une navette pour nous emmener à l'aéroport le lendemain parce qu'on en a plein le dos des bagages mais la navette ne viendra pas un problème de voiture nous dit-on, hum si on veut ; du coup on nous appelle un taxi qui coûte quand même plus cher ! tout ça pour une nuit de transtion c'est un peu, beaucoup comme on dit.

Heureusement un temps magnifique nous a acommpagné toute le journée avec 21° nous en avons profité pour emmener Briac au Mini-Europe. Petit parc composé de maquettes des sites les plus réputés de chaque pays de la CE 

 

     COPENHAGUE

 

 

     SAVONLINNA

 

 

 

      NO COMMENT !!

 

nous étions déjà allés à Bruxelles mais sans Briac et lui avions rapporté un petit Manneken Pis et pout lui c'était l'image de Bruxelles donc passage obligé devant la statue du petit garçon : déception car il se l'imaginait plus grande 

 

 c'est vrai qu'il n'est pas grand !!

(+ de photos)

 

 

Jeudi matin direction l'aéroport pour 3 destinations : Londres suivi de Toronto et enfin Halifax. Un peu d'appréhension sur le comportement de Briac bien qu'il nous ait dit plusieurs fois qu'il commençait à avoir hâte d'y être : la curiosité l'emporte sur la peur !! Un peu d'appréhension sur les passages des douanes, les bagages  (avec 2 correspondances on a le droit d'être un peu inquiet, non ??). Nous ne sommes pas des habitués de ces lieux et nous sommes un peu perdus.

Eh bien vous savez quoi, j'adore "quand un plan se déroule sans accrocs !!". Le pied total pas un souci, Briac a adoré les décollages et les attérissages et aussi les films, les repas, appeler l'hôtesse de l'air pour avoir du jus de pomme ..... Vraiment que du plaisir pour nous 3.

L'arrivée sur Halifax s'est faite en fin de journée avec le coucher du soleil et les couleurs étaient splendides un rouge sombre recouvrait toute la surface des forêts ! splendide je vous dis. L'hôtel est également très bien et tant mieux car nous y restons quand même une dizaine de jours : salle de sport, entrée gratuite pour la piscine et un personnel très serviable. D'ailleurs il fait bon vivre à Halifax ; en attendant un bus hier soir un monsieur nous disait qu'ici il y avait les gens les plus gentils du monde, eh bien nous pourrions facilement le croire ! pas de stress, pas d'agressivité et beaucoup d'aide, de respect : même si vous hésitez à traverser la rue les gens s'arrêtent pour éventuellemnt vous laisser passer ! moi je n'ai jamais vu ça dans nos grandes villes !

La première journée est faite de visite de la ville et de sa citadelle et de recherche de supermarchés pour acheter de quoi manger à l'hôtel.

 

  Halifax est faite en 2 parties si je puis dire : Halifax et Dartmouth et pour passer de l'un à l'autre il nous faut prendre un ferry. En une semaine nous aurons roulé en Camping-car, pris des taxis, des bus, le train, le métro et le bateau, sans oublier nos petits pieds qui avaient perdu l'habitude de servir autant !

 

Il va aussi nous falloir trouver une assurance pour le camping-car pendant ces 10 jours. Nous avons déjà repéré 2 sociétés on verra les prix !! Ici le coût de la vie est assez cher et entame assez vite notre budget, et les "bleus" que nous sommes ont tendance à oublier que les prix sont affichés HT ! donc surprise-s à la caisse !

 

 le 12 Avril 2011

Ca y est on s'est mis en recherche de l'assurance pour le camping-car on en a trouvé une qui nous coûterait presque 1900 € pour une année avec remboursement pour la période non utilisée et applicable au Canada et aux USA. Mais comme nous n'avons pas un budget à rallonge on essaye de trouver moins cher pas sûr qu'on trouve. Alors on profite du retour du soleil, après une journée TOTALE de pluie et de vent, pour faire le tour des sociétés d'assurance de la ville, de haut en bas et de gauche à droite !! ou plutôt du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest. Encore une sacrée balade qui nous permet de visiter la ville en même temps, lier l'utile à l'agréable. De cette façon on repère quelques endroits sympas qui mériteront qu'on y revienne. Toujours est-il que nous allons continuer notre chasse à l'assurance demain chez un courtier, on verra ce que ça donne. Cette fois-ci nous prendrons le bus pour traverser le pont qui mène de Dartmouth, où se trouve l'hôtel, à Halifax. Une autre route et on voit d'autres quartiers, plus historiques ou plus typiques ou plus moderne. Ce qui va encore certainement provoquer chez Braic une grimace de mécontentement comme à chaque fois que nous sortons. Il faut dire qu'en parents indignes que nous sommes nous l'obligeons tous les jours à lever son nez de sa DS, non mais vraiment je vous jure !! on devrait nous arrêter pour non-assitance de personne en danger, vous n'êtes pas d'accord !!?? Par bonheur une fois partis, sa mauvaise humeur s'en va (presque),

 

et il court pour arriver au ferry le premier !!

Les journées depuis une semaine passent à une vitesse impressionnante ; heureusement qu'on ne se lève pas à 10h00 sinon on ne ferait rien. Le lever se fait à 7h30, voire 8h00,  mais 19h00 est déjà là !! Je crois que c'est le deuxième effet "tourdumonde" on réapprend à prendre son temps et à se laisser vivre. Un luxe que nous apprécions  tous les jours (surtout en pensant à nos petits camarades qui .... TRAVAILLENT !! oups pardon mes amis !!?? Clin d'œil )

Nous avons de beaux couchers de soleil qui éclairent la ville juste en face de la fenêtre de notre chambre et tous les soirs ce sont des couleurs différentes qui évoluent devant, nous avons beaucoup de chance d'être là !  

le 14 Avril 2011

Notre chasse à l'assurance moins chère n'a pas été des plus fructueuses mais nous a permis de faire le tour d'Halifax à pied et en bus. En fait il s'avère que la première que nous avions trouvée est la seule à pouvoir nous assurer. Les assureurs, ici, demandent à ce que l'on ait le permis de conduire de Nouvelle-Ecosse, un véhicule enregistré en Nouvelle-Ecosse, une adresse en Nouvelle-Ecosse et si possible un bien déjà assuré chez eux ; bien sûr nous n'avons rien de tout ça et personne ne peut et ne veut nous assurer sauf une Aviva, qui peut nous aider comme je l'expliquais plus haut. D'ailleurs, la dernière assurance, qu'on appelle ici des brokers, a téléphoné à Aviva et c'est lui qui nous a expliqué ce fonctionnement. Conclusion : le première idée est souvent la meilleure !!

Nous avons reçu les papiers de transport pour récupérer notre Camping-car. Par acquis de conscience, et parce qu'on n'aime pas avoir les données au dernier moment, l'idée nous est venue subitement d'aller se renseigner de la date d'arrivée du bateau et bien nous en a pris car apparemment il ne serait parti que le 10 Avril au lieu du 07 donc arrivée probable le 20 au lieu du 17 !! on a réservé l'hôtel jusqu'au 21 : renseignement pris il nous sera possible de rallonger d'une journée notre séjour. Nous devons appeler la personne, fort sympathique ma foi !, Lundi pour avoir confirmation de la date et il devrait essayer de nous aider à récupérer le "colis" le 21 après-midi. Un petit contre-temps qui nous contrarie juste parce que nous avons tellement hâte tous les 3 de rejoindre notre maison. On n'est pas mal là, à l'hôtel mais bon on veut retrouver nos affaires et ... prendre la route  Cool.

Donc on visite .......

 

 

 

 

 

 

On regarde passer ... les bateaux

 

 

 

on essaye d'apprivoiser les pigeons

 

elle est dure la vie !! ...............

 

Le 18 Avril 2011

Rien de bien passionnant aujourd'hui : un temps de M.... ! vent, pluie, froid (on nous annonce 9° mais je vous jure température ressentie -15°). On a passé la journée à l'hôtel ; heureusement qu'internet est là pour nous permettre de regarder quelques épisodes de NCIS Los Angeles ( oui, oui je sais mais c'est mieux que rien !! ). 

Nous avons quand même eu la surprise d'assister 2 soirs de suite à des feux d'artifice en l'occasion de différentes animations dans la ville telles que du théâtre, de la danse .... Juste en face de notre chambre : nous étions aux premières loges pour le plus grand plaisir de Briac.

 

 

Hier soir, petit tour au resto, pour changer de nos sandwichs et autres conserves quotidiens puisque nous n'avons qu'un micro-onde et un frigo dans la chambre ( c'est déjà super, car ça nous évite d'aller tous les jours manger à l'extérieur ) et je dois dire qu'on s'en est mis plein la panse !!!!  Innocent Au menu Nuggets de poulet et frites pour Briac et ENORME Cheese burger pour les parents pas du Mac Do hein un vrai cheese burger avec de la viande qui ne dégouline pas de graisse et une sauce aux cornichons huuummmm !! je vous vois saliver vous aussi !!! non vraiment super bon et avec plein de frites et un dessert si,si c'est vrai nous sommes rentrés repus. Résultat on a tous mal dormi !!??!! tant pis on a eu un moment de bien-être et c'est le principal.

Une chance nous avions fait la veille une grande balade dans le Point Pleasant Park dans un froid glacial (nous avions anticipé les calories à venir ! ) mais avec un superbe soleil et toujours du vent. Un magnifique parc malheureusement fort endommagé par une grosse tempête en 2003 : beaucoup d'arbres ont été couchés par le vent. Ce parc offre une vue magnifique sur l'océan et des villages de pêcheurs de l'autre côté de la rive 

 

 

 

 

C'est par là que doit arriver notre Camping-car ..... un jour ..... probablement .....

 Le 21 Avril 2011

 CA Y EST !!  ON Y EST !! ON A RECUPERER NOTRE CAMPING-CAR !!! 

Comme quoi tout arrive, mais non sans mal, bien sûr, c'eût été trop simple pour nous. Un peu de frayeur, juste pour pimenter notre vie bien monotone sans doute. Ainsi nous partons en tout début d'après -midi direction le bureau d' Atlantic Customs Brokers ( c'est la troisième fois que nous y allons ! pour les différents renseignements que nous avons à leur demandés ) qui nous explique ce que nous n'avions pas compris à notre dernière visite, c'est à dire que les papiers nous les aurons aujourd'hui mais que pour récupérer Peskebrel ce ne sera que Lundi, au mieux à cause de Pâques ! ; car la réception se fait le matin de 8h00 à 12h00.  Nous devenons rouge de colère, un peu vert de rage et blanc de déception !!! c'est eux qui nous avaient demandé de ne venir que l'après-midi : "afternoon" ils nous ont dit ! bon de toute façon, on ne pouvait pas y faire grand chose donc on redevient rose de résignation (!!?!!). 
MAIS comme nous sommes tombés sur quelqu'un de très sympatique et que nous sommes nous-mêmes très sympathiques ( si c'est vrai ), à moins que ce ne soit tous nos changements de couleurs qui l'ont effrayé, toujours est-il qu'il revient nous voir en nous annonçant qu'il avait appelé le port et qu'exceptionnellement nous pouvons aller chercher notre bien avant 16h00 : il est 14h45 ! nous courons comme des fous jusqu'à la douane quelques rues plus bas ; une chance que c'était plus bas car, pour ceux qui nous ne connaissent pas, nous sommes des sportifs d'un très haut niveau , on a juste oublié de préciser quel niveau ! ; bref nous courons comme nous pouvons en fait, allons à la douane, tombons sur un agent de douane parlant français et qui comprend notre empressement, vu qu'on lui souffle sur la vitre et que là encore nous sommes tout rouge mais pour d'autres raison. Elle tamponne nos papiers, nous appelle un taxi mais si c'est vrai ... qui arrive dans les 3 minutes et nous emmène au port : il est 15h30 quand nous arrivons et qui apercevons-nous ?? eh oui Peskebrel qui est là en train de nous attendre, tranquille, l'air de dire " ben vous en avez mis du temps !!" non mais il rigole ou quoi ! en plus il ne peut même pas parler !
Enfin nous sommes arrivés à temps et, oui ce soir, nous l'avons et nous sommes soulagés, heureux ; du coup dans l'euphorie on a oublié l'assurance nous irons Lundi la souscrire mais ce week-end on bouge et on s'installe tranquillement ....... L'aventure peut commencer.

   Parcours de la Nouvelle-Ecosse                                    
Afficher Nova Scotia sur une carte plus grande

C'est la seule photo qu'on ait pu prendre étant donné le temps de chien que nous avons eu aujourd'hui !!
Just a little Clin d'œil to Matt from the Rockbottom in Halifax, a very nice place to drink and eat, for the nice moment passed with him !!

 Le 24 Avril 2011

Premières journées et premières nuits passées dans notre maison : il faut se réhabituer aux bruits extérieurs, reprendre ses habitudes ou en trouver de nouvelles. Nous avons de la chance il fait à peu près beau depuis Vendredi on ne se plaint pas aujourd'hui même nous atteignons les 20 ° et on les apprécie ; à noter qu'ici les gens ont l'habitude de dire que dans une même journée toutes les saisons sont réunies ; du coup petit rangement, petit nettoyage et autres petites installations histoire de personnaliser notre environnement : merci Véro pour ton apport fondamental à cette personnalisation !! nous revivons la Bretagne dans notre intérieur !! Nous sommes chez nous. 
Vendredi était férie ici pour cause de Vendredi Saint, Good Friday, et pour notre recherche d'eau et de gaz ça été du coup moins simple mais on a trouvé le gaz dans une société de location. On pense qu'on s'est un peu fait avoir sur le prix, mais bon, on a du gaz et puis cela fait parti du jeu ; nous sommes là-aussi des bleus ! Quant à l'eau après avoir couru les stations essences, les Car Wash nous avons finalement atterri chez les pompiers à 100 m de notre parking !! 
Nous avons pu voir un magnifique camion qui n'est plus en activité du fait de son grand âge.

Nous sommes parés pour quelques jours d'autonomie bien qu'il faille pour cela également retrouver les bons automatismes d'économie, et ce n'est pas simple.
Voilà pour ce qui en est de notre mise en route ou en jambe. 
Samedi ce fut une grande promenade au ShubiePark : un endroit avec des paysages comme on se les imagine quand on pense au Canada, avec une faune très présente enfin surtout les écureuils qui ne sont que très peu sauvages : nous n'en avons jamais vu autant que ce jour là, incroyable à chaque détour plusieurs se dressent devant nous pour quémander des graines ou autres gâteries que les gens du coin ont l'habitude d'amener. Une balade bien agréable qui nous donne un petit avant-goût de ce que nous allons vivre durant ce voyage.

Nous commençons à établir un itinéraire ; ce n'est pas simple car le pays est tellement vaste  ... j'avoue que je suis assez attirée par le Labrador, la baie d'Hudson ce coin un peu froid !! à réfléchir ...
N'étant plus à l'hôtel à proprement dit, nous n'avons plus de réseau internet aussi facilement et il ne va plus être aussi simple de donner des nouvelles de façon très régulière. Nous essaierons quand même de mettre un petit mot 2 fois par semaine, pour que nos familles puisse avoir des nouvelles régulières ( autant que possible ).

 Le 28 Avril 2011

petit réseau internet "volé" au Macdo de Amherst au nord-est de la Nouvelle-Ecosse. Nous sommes donc partis du Super 8 de Dartmouth Lundi, nous avons passé un séjour très agréable dans cet hôtel avec un staff super sympa, très à l'écoute et prêt à rendre service : bref une adresse à retenir, d'ailleurs nous sommes aimablement conviés à y revenir !!! Mais l'aventure nous attend et il est grand temps pour nous de rouler. Nous partons donc en direction du Parc National de Cape-Breton (ça ne s'invente pas, quand même !). Nous avons fait étape à Sherbrooke dans un campground ouvert par inadvertance car le propriétaire était là pour cuire ses énormes homards qu'il avait pêchés la veille . Une nuit très calme et une matinée à recevoir plein d'infos de ce charmant monsieur.

Jusque là nous avions eu un temps super mais voilà tout change et depuis nous avons la pluie, le froid, le brouillard et le vent : la visite de Cape-Breton a été un peu gâché. Nous n'avons pas vraiment profité des différentes vues que la côte pouvait nous proposer. Cela ne nous empêche pas de penser que c'est vraiment un bel endroit, plutôt à visiter en Automne car tout est couvert d'arbres. Nous avons donc suivi les 2 routes qui longent cette île : la Ceilidh Road et la Cabot Trail. Toute la Nouvelle-Ecosse est traversée par des routes touristiques qui vous emmenent vers les villes et les points de vue immanquables. Toutes les routes sont donc bordées d'arbres à perte de vue et à chaque détour de route un lac apparaît avec son cortège d'habitation de toutes les couleurs.

Pour résumer un début un peu frustrant car nous roulons beaucoup à cause du temps et quand on veut malgré tout faire une balade, parce que bon " même pas peur " on est des Bretons quand même, on revient dans un état lamentable !!! On a un peu l'impression de passer à côté de plein de choses, un peu de mal à gérer notre temps aussi je pense. Nous ne roulons que depuis 3 jours réellement, il va nous falloir un peu de pratique pour assimiler le fait que nous avons le temps et que nous sommes là pour le prendre, cetemps et non pour accumuler les KM. C'est un changement de vie !! 
Nous avons décidé de quitter la Nouvelle-Ecosse et de partir au Nouveau-Brunswick. 
Le seul qui soit à l'aise pour finir c'est Briac, il adore le camping-car et surtout il est toujours en vacances. On commence l'école la semaine prochaine, encore une organisation à mettre en place. On a beau réfléchir à la façon dont on va procéder, une fois qu'on y est tout change et rechange 

plus de photos

 Le 29 Avril 2011

Hier a été une journée difficile vous l'aurez peut-être compris : nous l'avons passée à rouler sous la pluie dans le vent, on s'y est pris tard pour chercher un bivouac qu'on a fini par trouver près d'une voie ferrée que nous pensions en travaux donc calme, eh bien pas du tout ! un train, fort joyeux à en juger par le nombre de coup de klaxon qu'il a donné est passé nous faire un coucou 3 fois dans la nuit ; bien sympathique de sa part ma foi. Notez que le dernier passage était à 7h30, c'est l'heure de se lever alors de quoi se plaint-on ? Malgré cela nous étions dans un parc à Maccan et la balade du matin était très agréable, un peu humide mais très reposante : le comble,non !?

 

 

Parcours au New-Brunswick      
Afficher New Brunswick sur une carte plus grande

Nouvelle journée, nouvelle résolution : on fait les choses différemment à partir de maintenant. On arrête de vouloir courir et rouler absolument, on s'arrête quand on a envie et le temps qu'il faut : résultat, aujourd'hui, une belle journée accompagnée de soleil et d'une belle douceur de printemps ! tout arrive ! Des passages comme ces 2 derniers jours, bien sûr nous en aurons d'autres, nous le savons cela fera parti de notre expérience, mais c'est bien quand ça s'arrête ! donc arrivée ce vendredi dans le New Brunswick. Des paysages très différents de ceux de la Nouvelle-Ecosse : plus plat et moins arboré ce qui permet d'avoir une vue sur la côte plus globale que des points de vue ponctuels. Et vraiment c'est superbe ! nous nous sommes arrêtés près du Pont de la Conféderation : impressionnant ! il mène à l'Île du Prince Edward, c'est le plus grand pont suspendu traversant une rivière.

J'en ai profité pour mouiller les pieds : elle était gelée plus que près de la pointe du Grouin à coté de Saint Malo à la même époque ! mais un moment sur la plage, près de la mer et on reprend des couleurs ; un peu de ricochets pour Briac et ça repart  . Nous avons décidé de suivre la route des acadiens ce qui nous permet de parler français un peu. Bien que nous arrivions maintenant à nous faire comprendre en Anglais. Il faut dire qu'au début c'est notre accent qui nous jouait des tours et après avoir répété au moins 15 fois "apple juice" et "bottle" de toutes les façons que nous pouvions pour nous faire servir ça y est on arrive à gérer. Oh ! on ne fait pas illusion ! on sait tout de suite qu'on est français mais on provoque moins les sourires et regards consternés du début.

Et ce soir nous sommes sur un parking d'une petite ville qui nous permet d'avoir un peu de réseau pour donner et recevoir des nouvelles de la famille ; pas assez malheureusement pour faire des visios par Skype mais c'est déjà ça 

 

 

demain direction : Dieppe !!!!!!!!Clin d'œil

 

 Le 05 Mai 2011

En fin de compte Dieppe ne ressemble pas du tout à ce qui me reste de souvenir !!?? Ah ben oui mais parce que ce n'est pas le même !! quelle ballote !

bon plus sérieusement nous avons quitté la route de la côte qui nous emmené à Hopewell Rocks. C'est un endroit un peu lunaire où il est possible de marcher sur les fonds marins lorsque la mer est retirée. Dans cette partie du Canada nous assistons aux marées les plus grandes du monde : jusqu'à 10m de dénivellation !! impressionnant.

 

 

 

 

Nous suivons la route de la rivière St John qui longe la frontière américaine et là vraiment rencontre improbable ! devant nous dans le parc national de Fundy un camping-car européen ! En s'approchant la plaque est française ! Du Var !! on s'arrête et on rencontre Michel, Murielle et Matisse. Une famille de 3 personnes, comme nous et leur fils a 9 ans presque comme Briac ! trop fort, non !? On discute un peu dans le froid et on fait connaissance : eux aussi sont partis faire un petit bout du monde pendant environ 3 ans vraiment comme nous ! on est resté ensemble 2 jours à St John après avoir mangé des pizzas d'un format hors norme ; N'est-ce-pas Michel !!

 

 

Un instant qui nous a permis de parler de nos projets, de nos envies de voir autre chose et d'autres gens,! de se rendre compte pour nos enfants respectifs qu'ils ne sont pas tout seul à se promener dans le grand jardin du monde. Nos routes ont de fortes chances de se croiser à nouveau et on s'est donné rendez-vous un peu plus loin peut-être aux USA. On leur souhaite bonne route et de prendre soin d'eux. De toute façon grâce à la magie d'internet, quand on trouve une connexion bien sûr !!! ( petit rictus de frustration !!) nous les suivrons sur leur site http://lesmistrals.fr/ 

 

du bon temps même s'il fait froid

nous avons squatté un phare à Mispec dans les environs de St John et nous sommes partis en direction de Fredericton. Nous avons eu la chance d'avoir 2 jours de soleil suivis maintenant de pluie et de vent avec 4°C . Nous sommes aujourd'hui à Campbellton à la frontière de la province du Quebec. Pour info im'a fallu plus de 2 heures pour cette mise à jour : on a le moral !!

 

 un peu floue certes !!

plus de photos

 Le 07 Mai 2011

Parcours du Quebec
Afficher Quebec sur une carte plus grande

Nous sommes entrés dans la province de Quebec en Gaspésie : changement de paysage et c'est somptueux ! en plus le temps est de la partie : il fait beau ! Pour les villes qui sont inondées par ici cela va faire du bien aussi. On en prend plein les yeux avec le Golfe du Saint-Laurent ! et la région de Percé est vraiment à voir.

 

 

 

 

 

Les routes ont aussi changé, ce ne sont plus des pistes avec nid de poules d'une taille plus qu'honorable mais des routes asphaltées de niveau convenable : notre dos et nos oreilles en remercient vraiment le Québec !

 

 

D'ailleurs hier soir petit bivouac sympa au bord du Golfe, on s'est endormi avec le bruit des vagues, génial ! là aussi ça nous a changé de la station essence et ses Trucks qui tournent toute la nuit pour chauffer la cabine et ses occupants, ou les trains qui sifflent et qu'on entend !!!.........Pas toujours simple de trouver un endroit un peu bucolique loin de tout et surtout du bruit.

Pas simple non plus de trouver de l'eau !! dans ce pays la saison ne commence que le 1 er Juin. En attendant cette date TOUT est closed ; c'est très certainement le mot qu'on a le plus lu depuis qu'on est ici : CLOSED. Alors pour l'eau c'est pas simple ; ou les gens ne sont pas équipés (!!!) ou ils ne veulent ne pas nous en donner (!!) pourtant on la paye, mais non. C'est donc un peu compliqué, alors pour les vidanges des eaux usées et le reste je ne vous dit pas c'est un peu ... comment dire ... Casse-pieds !!??? BAH comme on dit c'est le jeu ma pauvre lucette ! On a bien dit qu'on ne serait pas pile poil bien partout.

Point positif on a commencé" la classe" avec Briac et ça se passe super bien on trouve notre rythme : en fait on s'y atèle quand on s'arrête le midi et c'est parti pour 1h30-2h00 de math et français et pour l'instant ça le fait bien Cool !! Il a déjà lu "le voyage de Nils Holgersson" qu'il a beaucoup aimé et il a commencé "le petit Prince" qui le passionne un peu moins. En tout cas il prend du plaisir dans ce qu'il fait même si ses copains lui manquent.

 

 

Nous avons testé notre super lave-linge dernier cri et ma foi ça ne marche pas trop mal. Evidemment pour du linge peu sale et fin ; il est clair que pour les jeans je recherche des lavomatiques mais s'il n' y en avait pas je ferais avec mon système de bidon : de l'eau + lessive + bien fermer le bidon pour l'étanchéité + rouler sur les fameux nids de poule pour que le phénomène de mélange se mette en route et le tour est joué !! après il faut que ça sèche et ça c'est une autre histoire ....

 

 

 Le 11 Mai 2011

Nous voici arrivés à Baie-Comeau de l'autre côté de la rive du St-Laurent. Nous avons pris un ferry hier matin qui nous a permis de traverser les 62 km de largeur du fleuve. Voyage mouvementé car le fleuve était un peu déchaîné au départ de Matane, mouvementé aussi dans les estomacs !!!! 

Nous avons passé un moment très agréable en Gaspésie : tant au niveau des paysages que des rencontres fugaces que nous avons pu faire. Nous avons passé presque une heure à discuter avec un couple sur le parking d'un centre commercial avec nos courses dans le chariot ; ils nous ont déconseillé d'aller à Labrador City : nous ne sommes pas à la bonne saison ( surprise !) avec le dégel cela peut s'avérer dangereux. Nous les écouterons car ce sont des gens qui ont l'habitude de faire des expéditions en totale autonomie d'une dizaine de jours et ils connaissent bien le coin et les conditions de circulation sur cette route peu fréquentée.

Nous reprenons la route en direction de Ste Anne des Monts et passons à travers le parc de Forillon : superbe encore une fois ! et nous apercevons une hutte de castors avec ses habitants cette fois-ci ; nous avons un peu bloqué la circulation pendant un petit quart d'heure mais franchement adorables et Briac a trouvé ça vraiment trop sympa. Petite promenade vers la cascade de ce parc sur un chemin couvert encore de 40 cm de neige par endroit et submergé par les eaux à d'autres : de quoi se retrouver les fesses dans le neige et marcher sur l'eau : une bonne partie de rigolade en tout cas. Bivouac le soir près de la plage d'Halimand : calme et sérénité.

Autre rencontre : celle d'un petit monsieur de 81 ans qui nous a proposé très gentiment de venir bivouaquer dans son jardin et qui nous a ravitailler en eau. Et premier déboire avec le camping-car : la  cave du monsieur était remplie d'eau à cause du dégel et il était en train de la vider ; le terrain était détrempé et ce qui devait arriver arriva, on s'est enlisé allègrement dans la boue ! Heureusement son gendre est venu avec son pick-up et nous a sorti du pétrin : le lendemain on s'est précipité à la boutique Canadian Tire pour acheter un tire-fort ( 30$ au lieu de 200 € sur internet !! bonne affaire quand même ). Nous avons été accueillis à bras ouvert par cet homme dont on ne connaît pas le nom, mais à qui nous avons fait gouter notre chouchen régional, et qui nous a raconté une partie de sa vie, montré sa maison faite en totalité par lui-même ! Voilà entre autres choses pourquoi nous avons voulu faire ce voyage : des rencontres dans lesquelles il n'y a que générosité, échange et sincérité.

 

 

 

 

 

Et hier nous sommes montés en direction seulement de Labrador City, à Manic 5. C'est un barrage qui se trouve sur la rivière Manicouagan (nom de rêve) : barrage immense avec une retenue d'eau que nous avons admirer du haut du camping-car sous un ciel bleu azuréen et dans le silence entre 2 trucks qui montaient des maisons en kit on ne sait pas trop où et qui roulaient comme des fous. D'ailleurs le porc-épic croisé sur la route a eu chaud à ses côtes !! Mais la route était vraiment en mauvaise état et nous étions éreinté et du coup un peu cafardeux Briac et moi.

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui nous avons trouvé une connexion internet dans un petit resto de Baie-Comeau très sympa. Nous avons pu discuter grâce à Skype avec ma petite maman et Briac avec un de ses copains et ça fait du bien !! 

 

Le 17 Mai 2011

Cette semaine, nous avons beaucoup roulé pour rejoindre la ville, euh le village, de Natashquan. Nous nous sommes retrouvés dans un coin reculé du monde ! Un autre monde: une nature simple et vierge : la taïga ; des plages le long de la côte du golfe du St Laurent, parsemées de rochers roses !! vraiment des endroits sereins.

 

 

Il n'existe qu'une seule route partant de Baie-Comeau et rejoignant Natashquan : plus de 600 km à travers les "épinettes" comme ils disent ici : des sapins recouvrant les 3/4 des bas-côtés de la route ! Par contre c'est pour le 1/4 restant que ce chemin vaut la peine d'être parcouru : de la taïga et des plages parsemées de rochers, des îles au loin : l'Archipel des Mingans. Cet archipel est une réserve faunique : macareux et cétacés se rejoignent dans toute cette région. Malgré la saison nous avons quand même réussi à apercevoir un dauphin ou un marsouin, on n'a pas pu bien définir mais ce n'est pas grave cela nous a fait plaisir. Beaucoup de couleurs qui se mélangent et aux différents moments de la journée tout change , génial !!. A part la ville de Sept-Îles très industrielle et donc davantage peuplée avec ses 20.000 habitaints nous n'avons traversé que des villages de faible densité.

 

 

Malgré tout cela la semaine a été chargé en émotion : on s'est encore ensablé et on a eu un incident avec un camion. Il arrivait dans un virage en face de nous, à vive allure comme à leur habitude !, et il a perdu des cales de bois 50x50 en 2m de long juste en nous croisant ; nous avons roulé dessus, tout a sauté dans le camping-car et on a eu très peur de se retrouver au fossé. Plus de peur que de mal mais heureusement que nous avions protégé le carter moteur sinon les dégats auraient été plus graves. Pour Thierry il a quand même fallu redresser un peu de tôle et un autre carter de protection est plié. 

 

 

L'ensablement quant à lui nous a pris une heure et l'aide d'un passant avec son pick-up nous a été indispensable. Sinon on y serait resté une heure de plus !

La semaine a été un peu entachée par cette histoire et depuis on ressent le stress dans le camping-car à chaque fois qu'on croise un truck : nous roulons tranquillement et du coup on se fait doubler à longueur de temps, sauf hier on a doublé 2 fois !!!! incroyable !

Première confiscation aussi pour Briac de sa DS : on avait décidé d' horaire pour qu'il puisse jouer mais il n'en a fait qu'à sa tête et a essayer de nous "rouler"  plus d'une fois ! donc sanction .

et Thierry qui est très embêté par une dent et a vraiment mal je crains qu'il soit obligé d'aller voir un dentiste, denturologue ici, à Quebec.

vous l'aurez compris la semaine a été un peu bizarre et du coup on a hâte de prendre la route vers Quebec. Malgré tout, cela n'entâche pas notre voyage ; nous savions que nous aurions des instants comme ça et on s'endort et on se réveille toujours en se disant qu'on est bien là où on est.

Nous sommes de retour à Baie-Comeau où nous nous reposons un peu, et pouvons donner et prendre des nouvelles de nos proches ; faire le plein de gaz, qui a failli nous manquer et le plein d'eau à nouveau chez les pompiers décidément très sympathiques ; nous voilà parés à de nouvelles aventures. 

 

 le 23 Mai 2011

On a quitté Baie-Comeau pour nous dirigé vers Québec en longeant toujours le St Laurent. Arrêt obligatoire chez un dentiste pour Thierry : verdict le racine de la dent est fracturé il faut tout extraire c'est-à-dire aussi le bridge qui est posé dessus ! le dentiste nous dit que c'st le pire scénario que nous puissions avoir !! super, nous allons mettre à l'épreuve Avi-international qui se dit la meilleure assurance pour ce type de projet. Avec un peu de chance nous ne tomberons pas dans une catégorie d'exclusion ! Thierry a donc 10 jours d'antibio et après retour chez un dentiste pour aviser de la marche à suivre. 

 

 

Le camping-car nous fait lui aussi une crise identitaire en se faisant remarquer : un coussin de suspension à percer grâce à un écrou positionner trop près et avec les frottements ce qui devait arriver arriva : le coussin est raplapla. Là aussi nous allons mettre à l'épreuve la garantie pièces et on attend une réponse. Avec tout ça nous passons du temps à chercher les dentistes, faxer les papiers, envoyer des mails et téléphoner des pharmacies, des garages enfin de n'importe quel professionnel veut bien nous laisser faire !! franchement on ne sait pas si on doit être content que tout se passe maintenant dans une région francophone où il est vrai le contact est du fait plus simple ou desappointé que tout arrive le 1er mois et nous laisse à peine le temps de profiter. On va opter pour la 1ère solution en espérant que par la suite tout soit plus calme !!

 

 

Malgré tout nous avons profité de notre passage à Tadoussac pour visiter le centre d'Information sur les milieux marins qui venait tout juste de réouvrir (!). Il n'yavait que nous alors nous avons les explications en exclusivité et Briac un prof particulier. Nous y avons passé 2 heures passionnantes. Briac est ressorti enchanté et pris d'une nouvelle passion pour les baleines. Après cela nous avons pu déterminer que nous avions donc aperçu un marsouin et un petit rorqual. Nous avons décidé qu'après Québec nous reviendrions par là par la route des fjords tellement cela nous a plu.

 

 

Nous voici donc depuis vendredi à Quebec. Nous devons donc y trouver de quoi réparer le coussin (ce qui s'avère impossible après bien des essais), trouver des pneus 4x4 à mettre sue notre peskebrel, aller au consulat américain pour notre demande de visa et trouver une clinique dentaire, rien que ça ! et accessoirement visiter la ville. 

Personne n' a l'air enchanté de devoir travailler sur notre véhicule et même un changement de pneus, apparemment, n'est pas possible ; ici les mécanos ne savent pas faire !!!!!  ça laisse rêveur ! alors un coussin de suspension n'en parlons pas. Cela a été plus simple pour la visite ( après avoir trouver un parking pour se garer car la ville essaie de renvoyer les "motorisés" vers les campings ), la ville est très belle et le funiculaire est impressionnant de verticalité, en tout cas pour moi ! Nous avons profiter de la présence de l'exposition sur Rome, au musée de la civilisation, pour faire cours d'histoire à Briac et apprécier les différentes pièces exposées que nous reverrons peut-être dans 3 ans dans leur lieu d'origine.

Notre bivouac trouvé à Ste-Anne-de-Beaupré, face à la gigantesque et magnifique basilique, va se prolonger jusqu'à Mercredi. Demain mardi nous allons au consulat américain voir de quoi il en retourne pour entrer dans ce pays.

 

 

PLUS DE PHOTOS

Sous-pages :

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site