Equateur

           dsc3054.jpg

     Conclusion :

                                     23 jours

                                     2278 km

                                     1l de gasoil : 0.21€ (1.037$ le galon de 3.78 litres)

                                     1kg de tomates : 1$

 

paysages-equateur.jpg

Je n’ai qu’un mot OUAAAHHHHH !!!!!!!!! Quand je pense que j’avais lu, sur un site, que l’Equateur, à part les Galapagos, n’avait rien de très intéressant. Quelles idioties ! Ça me rend toujours un peu triste de voir les gens blasés de ce que la nature peut leur offrir. Nous, les Galapagos, on ne les a pas faits. A 100$ par tête l’entrée au parc, c’est hors-budget ; sans compter la traversée ! Par contre au niveau paysage, on ne s’est pas senti lésé le moins du monde. Canyons, cascades,lagunes, volcans, neige, amazonie, végétation luxuriante et toundra. Tout se succède sur les routes comme par magie. Certains voyageurs ont eu des problèmes d’agression, vol … etc …, nous, nous avons rencontré des gens aidants, sympathiques, souriants. Même dans le sud du pays où, là encore on nous avait dit que la population était plus froide. Notre regret est de ne pas être allé sur la côte pacifique. Le temps nous gagne et les 2 mois ½ passés en Colombie se font ressentir. Et peut-être aussi qu’on aurait dû rester un peu plus longtemps à Shiripuno … Sans compter la culture et l’artisanat qu’on retrouve comme au Guatemala. Les femmes sont les garantes d’une tradition qui est menacée : la modernité fait son œuvre ! Pour l’heure, les tenues changent avec la région : Jupes, chapeaux, ponchos. Seules les chaussures ne connaissent pas bien de tradition : c’est la botte en caoutchouc qui gagne. A Otavalo, les femmes portent une espèce d’espadrille, un peu comme à Barichara en Colombie. Nous aurons été victime un peu du fameux « Soroche », mal de l’altitude avec les maux de tête et des nuits agitées pour Briac, heureusement tout ça sans gravité.

tradition.jpg

villes-equateur.jpg

En tout cas on se sera bien éclaté dans ce pays encore peu touristique. Bien moins cher, moins « étasunien » et plus beau, à notre sens, que le Costa Rica. Le grand Canyon des USA peut aller se rhabiller sans problème.

 On y aura fait des choses qu’on n’avait jamais fait, nous c’est-à-dire Peskebrel aussi. Le fait qu’il soit monté à 4858m, et qu’il ait redémarré sans trop de difficulté, vue la situation, nous a redonné confiance en lui. Tout comme nous !

Décidemment, plus on descend et plus on est ébloui par les paysages. On a presque hâte d’avancer pour voir ce que nous réserve le reste …

dsc3434.jpgce seront nos Galapagos a nous !! vues au musee Intiñan de Quito ... humour !

dsc4200.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×