Nord-Est américain

New England New York     Washington        Chicago

 

Le New-England comprend : le Maine, le Vermont, Le Connecticut, le Massachussets, Rhode-Island, le New-Hampshire

 


Afficher Nord-Est américain sur une carte plus grande

 Mardi 29 Juin 2011

 

 

Et voilà nous y sommes notre rêve américain prend forme. Nous avons passé la frontière sans encombre malgré nos peurs : nous sommes passés à Jackman et sommes tombées sur des douaniers très cools et très souriants Briac a même un petit cadeau ! Par contre, pour ceux qui souhaitent faire comme nous l'ESTA ne sert à rien il n'est utile que pour les entrées par avion ou bateau. En fait, ils nous donnent une carte verte valable 3 mois d'une valeur de 6 $ par personne soit 18 $ au lieu de 42 $. Si on avait su ..... bien sûr nous on a payé les 2 !!! mais bon tant pis on était paré avec tout ça.

Premiers km sur les routes us et première surprise : celui qu'on attendait depuis le Canada, celui qu'on espérait voir ou apercevoir depuis des semaines déjà s'est montré j'ai nommé :   l' ORIGNAL !!! de toute sa hauteur regardait passer les voitures sur le bord de la chaussée !!!!  on s'est arrêté et on a admiré cet animal très fier et vraiment il a une bonne tête.

 

 

Qui dit nouveau pays dit nouvelles habitudes de bivouac et d'approvisionnement. Pour l'approvisionnement en gaz, en carburant on fait comme au Canada car c'est sensiblement la même chose, pour l'eau notre premier s'est fait chez les pompiers de Waterville !!! Pour les vidanges on n'a trouvé aucune indication alors on demande si on n'a pas de réponses comme au Canada ce sera la campagne ! beurk !!

Pour dormir, une fois de plus la chance nous a souri nous sommes passés devant un "camp site" dans lequel on a pu resté pour 10$ la nuit sans service certes mais dans un cadre plus joli que les Wal Mart ! et surout noous y avons fait une nouvelle fois une belle rencontre : Kelly et Steve passent leurs week-end dans ce site et récupère les sous pour le propriétaire. Ils nous ont accueillis les bras ouverts et ont partagés leur nourriture avec nous car nous n'avions plus grand choses à manger. Nous avions vidé le frigo avant de passer la frontière car ils jettent les produits frais : 3 tomates sont partis à la poubelle, heureusement que nous avions dégustés nos morceaus d'orignal et de caribou, délicieux d'ailleurs !

 

 

Du coup, au lieu de rester un nuit nous avons squatté 2 nuits et avons pêché, fait du pédalo. Briac a même pêché des écrevisses que nous avons mangé le soir.

Encore un bon moment .

 

 

 

Première destination la ville de Belfast !! un petit bar le lookout une p'tite bière enfin 2 et une énorme assiette de Nachos une bonne soirée et réveil sur le port ...

 

 Le 06 Juillet 2011

Nous avons décidé de suivre la route US 1 plutôt que la Highway 95 ça va moins vite mais c'est nettement plus joli car on suit le bord de mer. Et puis de toute façon étant donné la nouvelle avarie technique que nous avons c'est plus simple. Allez je vous raconte : on a le voyant ABS et le voyant du frein de parking qui s'allume en même temps cela ne nous paraît pas très grave en soi car nous sommes à peu près sûr de ne pas avoir de souci à ce niveau ; par contre du fait que ces 2 voyants s'amusent (!!) le compteur lui ne tourne plus, ce qui peut être un bon plan en cas de revente mais c'est quand même un peu gênant ! Nous roulons à 80km/h et nous y avons trouvé un "avantage" c'est que nous ne consommons plus que 11 L /100 km, pas mal ! Dans toute situation il y a quelque chose de positif qui en ressort, n'est-ce-pas ? Nous sommes en contact quand même avec Olivier du garage Gautier à Vitré pour trouver d'où cela pourrait venir, à suivre ...

Pour en revenir à la route, le choix de prendre les chemins de traverses nous fait passer dans des petites villes sympas telles que Camden, Port Clyde, Bath, Freeport et Kennenbunkport, où nous avons fait une pause plage, c'est dur la vie ! A Port Clyde, nous avons bivouaqué au pied du phare et nous avons tous les 3 eu notre moment de pêche : poissons et bigorneaux. Nous n'avons mangé que les bigorneaux car c'est tout ce qu'on a attrapé !!!! Cuit tout de suite ils étaient extra et cela faisait longtemps qu'on en avait pas mangé, hum !!!

 

 A Freeport, nous avons été abordé par Mark qui nous a gentiment invité à venir passer la nuit chez lui, intrigué qu'il était par notre véhicule. Nous avons passé, là encore, un moment privilégié autour d'un gros feu et d'un bon BBQ : une bonne viande, du maïs comme ils savent le faire et de la musique. Merci encore à lui, à sa femme et sa fille de nous avoir accueillis si chaleureusement. Malgré les quelques tracas que nous avons eu, comme tout le monde, tous ceux qui font un voyage comme le nôtre ont leurs  lots de déconvenues, nous avons la chance de toujours rencontrer des gens vraiment sympas, ce qui contrebalance très nettement le reste !!!

 

 

 

 

Briac a décidé de faire un effort pour les cours et cela va nettement mieux. Quand il s'investit tout est tellement plus simple et agréable ! Je n'en dis pas trop à part : pourvu que ça dure ! En tout cas il est aux anges de se trouver aux USA, LE pays qui le faisait rêver !

Nous continuons notre chemin vers Boston avec une incursion dans le New Hampshire à Portsmouth.

Nous arrivons à Boston : 1er arrêt à la laverie et premier contact avec une dame qui nous indique un parking de supermarché, près d'une plage et d'un poste de police. On prend l'adresse car de toute façon on avait prévu de dormir dans un Wal Mart. Les Wal Mart sont des grands magasins du style Carrefour mais en discount et qui ont l'excellente idée d'autoriser les gens qui voyagent à se stationner sur leur parking gratuitement ; c'est vrai, ce n'est pas glamour, mais tant pis c'est relativement calme et sécuritaire, avec souvent des transports en commun à proximité. Nous, pour 2 ou 3 nuits ça nous va bien.

Donc on stationne à Revere, tout proche de Boston et on va voir la police pour se renseigner sur les possibilités de vidange. On est resté 2 heures avec eux, Thierry est allé avec le lieutenant du poste, Jerry, dans un camp pour vidanger. Ce fut rapide puisqu'il a eu droit à la sirène et tout le toutim !!! Par contre, toutes les palabres ont, elles, été longues entre Jerry et le proprio du camp ... Nous sommes repartis avec son numéro de téléphone et beaucoup de conseils sur les pays que nous traverserons après les USA, et même sur son propre pays qu'il a traversé plusieurs fois à moto. Nous partons en nous disant que nous ferons de même à New York, si on tombe sur quelqu'un du même acabit, ce serait super !

 

 

Boston est la première grande ville que nous visitons et on adore ! Les architectures qui se confondent, l'ambiance ... Tout nous enchante, vraiment. Nous partons de bonne heure et rentrons tard le soir, c'est très facile car nous sommes à 5mn d'une station de métro. Et le clou du spectacle arrive Lundi  04 Juillet. Nous décidons de partir sur le principal lieu du spectacle qui a lieu le soir : on est sur place à 13 heures et déjà on a du mal à trouver une place à l'ombre (nous aurons eu 42°C), pour une soirée qui commence à 20H30. Ambiance bon enfant, pas d'alcool vendu du coup tout le monde s'amuse simplement et tout le monde en profite !! On a retrouvé la ferveur américaine que nous pouvons voir dans les films : partout des drapeaux, sur les chapeaux, dans les cheveux, sur les visages et au moment du champ patriotique tout le monde se lève  et  écoute religieusement ou chante c'est assez impressionnant ! MAIS le plus impressionnant restait à venir : le feu d'artifice. Je n'ai jamais vu un feu d'artifice comme ça : des cubes, des cœurs, pas une seconde de répit, tout le temps une fusée à exploser. Briac qui avait déjà apprécié la journée est resté bouche bée devant le spectacle. Beaucoup de gens nous ont dit que Boston était la place où il fallait être ce jour- là, on en n'a pas fait exprès mais on se dit qu'on a eu de la chance d'arriver au bon moment (pour une fois on est en saison) MAGNIFIQUE !!

 

 

Notre dernier jour s'est soldé par un problème de frein dans le métro, ce qui nous a valu de rester bloquer une bonne 1/2 heure avec du personnel qui s'échauffait pas mal, et on s'est fait virer de notre lieu de "villégiature" ! Le propriétaire de la boutique, dont on squattait le parking, a téléphoné à la police qui nous  demandé, à contrecœur, de partir. Le pauvre agent était tellement embarrassé qu'il nous a indiqué un autre endroit pour la nuit !

Et voilà  Boston est derrière nous et nous laisse un excellent souvenir, nous la quittons presqu'avec regret.

 

 Le 16 Juillet 2011

Arrêt à Providence avant New York, petit plaisir : nous profitons de la sortie du film Cars 2 pour aller dans un Drive-In. Nous nous installons un peu difficilement avec Peskebrel car tout le terrain est en pente et nous profitons du spectacle dans notre maison ! L’image et le son sont excellents et  Briac est aux anges !

Arrivée et traversée de New York sous la pluie et l’orage. La circulation y est difficile et compacte, et surtout personne ne respecte les indications routières : on a frôlé l’accident plus d’une fois.

 

 

Une fois de plus, nous prenons la direction de notre magasin favori, Wal Mart, pour bivouaquer le temps que nous resterons à New York. Une fois de plus, ce n’est pas glamour mais on commence à avoir l’habitude et vu le prix des campings (65-70 $ la nuit), on s’y fait ! Par chance, nous avons le bus qui nous emmène dans Time Square, en plein centre. Les métros sont ensuite à 2 pas, on ne pouvait espérer mieux pour pouvoir visiter tranquillement.

La ville est bien sûr immense et nos pieds souffrent. Les New-yorkais sont d’une gentillesse et d’une « zénitude » surprenante. On ne s’attendait pas à ça et malgré mon appréhension je dois avouer que je me sens parfaitement en sécurité. Il est vrai que la Police est très présente. Broadway est la première rue qui nous accueille et c’est le paradis pour les fringues surtout en période de soldes : converses à 50 $ (35 €) et Levis 501 à 20 $ (14 €) !!! Oups !... Comment  résister ! Bref, nous avons aussi visité. Les quartiers mythiques tels que Soho et ses peintres, Chinatown et ses boutiques partout, Greenwich Village, Ground  Zero  qui nous a ému (sans doute, sommes-nous de petits cœurs ?)

 

 

Depuis le temps que Briac nous « bassinent » avec la Statue de la Liberté, ça y est, c’est fait ! Ca fait même tout bizarre de se trouver au pied de la dame !

 Times Square et ses lumières, c’est le monde de la pub. Il y a même un magasin de 3 étages M&M’s, du délire ! On y trouve de tout : tee-shirts, mugs, stylos, coussins, sacs … 

 

 

Central Parc est superbe, reposant. New York, à notre grande surprise, est une ville très verte avec des parcs un peu partout et une grande promenade aménagée le long de la rivière d’Hudson et une ville assez propre étant donnée la concentration humaine qui s’y promène mais il faut dire qu’il y a des poubelles partout, à chaque coin de rues. On pourrait prendre exemple en France !

 

La démesure américaine se retrouve dans leurs musées. Que ce soit le Guggenheim de par son architecture, le Musée National d’Histoire Naturelle avec son nombre impressionnant  de salles, le Metropolitan Museum of Art avec ses pièces reconstituées dans le musée même, tel que le temple égyptien de Dendur ! Une démesure grandiose !

 

 

Et alors le clou, c’est quand même la vue de nuit de la ville depuis l’Empire State Building : New York by night vaut son pesant de cacahuète ! Je vous jure c’est scotchant ! Tout prend une autre  dimension quand on est à 381 m d’altitude !

Bonne surprise pour notre dernière soirée new-yorkaise : la rencontre avec Tina et Tobias, un couple allemand parti pour 6 mois avec un trajet allant de l'Alaska à l'Argentine. Wal Mart Party pour cette soirée !

 

 

 Le 28 Juillet 2011

Philadelphie ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Malgré le fait que la ville soit pleine d’histoire, il y règne une atmosphère qui ne nous a pas mis très à l’aise. La détresse humaine nous saute à la figure dès l’entrée dans la ville avec beaucoup de mendiants.  Nous sommes garés à quelques km du centre et nous devons prendre le bus et le train pour s’y rendre : nos passons par des quartiers d’une  certaine pauvreté ressemblant (étant) à des bidonvilles. Briac pose pas mal de questions et il est difficile de lui donner des réponses. Dans les transports ; qui ne sont pas simples on se fait aboyer dessus quand on essaie de se renseigner (reportez-vous au sketch de Danny Boon sur la poste et c’est EXACTEMENT ce que nous avons vécu !). Heureusement, on a trouvé un parc dans lequel on a pu passer une journée à se détendre et à se reposer de New-york qui nous a épuisé.

 

 

 

Washington nous accueille sous une chaleur étouffante et éprouvante : le thermomètre nous indique certains jours 52°C et 46°C à l’intérieur. Les journaux titrent leur Une « HOT,HOT,HOT » (chaud,chaud,chaud). C’est très orageux. On pensait pouvoir se rafraichir dans la picine du Mall entre l’Obélisque du monument de Washington et le Lincoln Memorial mais tout est en réfection et il n’y a plus une seule goutte d’eau !!

 

 

 


 

 Les journées passées sont fatigantes sans compter que les nuits ne sont guère mieux puisqu’il n’y a pas d’air pour se rafraichir. Reste que la capitale est très belle et beaucoup plus basse que New-york. Ici pas de gratte-ciels tout est à hauteur des monuments. Ca change ! Nous visitons donc le Mall et poussons jusqu’à la Maison Blanche très bien gardée comme on peut se l’imaginer. Moins de monde qu’à  New-york, ce qui permet de visiter 2 musées assez tranquillement. Bonne nouvelle, les musées faisant partis de l’institution Smithonian sont gratuits ainsi que le Zoo ! Nous allons donc voir le musée de l’air et de l’espace ( et là nous avons une grande pensée pour Marc à Rennes qui aurait aimé voir tous ces avions ). Le « Spirit of Saint Louis » est là juste au- dessus de nous tout comme Soyus ou Apollo 11, le Black Bird et le Concorde.

 

 

 

 

 

 Déception cependant au musée de l’histoire américaine, dans lequel nous pensions voir les voitures Ford T et Tucker, comme nous l’indiquaient les différents bouquins que nous avons. Ce musée est la représentation de l’auto-congratulation américaine : ce sont les meilleurs !! Toutes mes excuses à Mark de Freeport et à Steve et Kelly de Mac Dougall Pond. Marilyn et Elvis n’y sont représentés que dans la boutique de souvenirs avec les Beatles ( je les croyais britanniques, me serais-je trompée !!!!!) ! Bof !

Par contre, le Zoo est superbe avec une quantité d’animaux impressionnante pour un musée gratuit : pandas géants, lions, dragons de Komodo. Voici le l’adresse internet : nationalzoo.si.edu.

 

 

 

New-York était vivante, stimulante, surprenante, Washington est calme, axée sur le gouvernement et l’histoire américaine : des « memorial » à perte de vue, pour tout et parfois c’est assez extravagant, pour nous français ! Bref, nous laissons la capitale dans ses bouchons routiers, sous la pluie orageuse et prenons la route 50 vers Chicago via Indianapolis. Nous trouvons un petit endroit de verdure pour passer la nuit dans un State Park ( Memorial Gordon State Park !! quand je vous disais … ) : fraîcheur (23 °C pendant la nuit ) et calme nous ont permis de nous reposer et nous change des Wal Mart très pratiques je l’ai déjà dit mais j’avoue que nous en avons un peu RAS-LE-BOL  des parkings. Il fallait le dire, soyons honnêtes quand même ! La chance continue à nous sourire et nous fait rencontrer Tina près de Grafton dans un endroit où nous passions être délogé en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

 

 

 

Idem à Chilicothe en Ohio où nous trouvons et un endroit cool pour dormir et une piscine dans laquelle nous sommes rentrés gratuitement. Nous sommes vraiment chanceux quant aux rencontres que nous faisons, pourvu que ça dure !

 

 Le 04 Août 2011

 

 

Le Speedway d’ Indianapolis nous accueille dans une ambiance de fête : ce dernier week-end de Juillet accueille la course des 400 Brickyards. Nous profitons de l’occasion pour visiter le musée avec ses voitures de course depuis 1911 ! Et comme  les teams sont présents nous pouvons voir les pilotes (de loin d’accord mais on a vu Juan Pablo Montoya !!) et les autos ! Les camaros et les corvettes sont simplement superbes. Pour des amateurs de courses automobiles comme nous (Briac aussi !) c’est un vrai plaisir.

 

 

 

On se trouve un petit coin sympa à Chicago, enfin à 41 km de Chicago ce qui nous demande 1 heure de trajet en train. Mais peu importe, les transports en commun sont devenus notre lot presque quotidien et ça fait partie de notre voyage. Quand je pense qu’en France je détestais les prendre !! Comme quoi tout change !

 

 

Chicago est surprenante d’architecture et son train qui circule sur 357 km au-dessus de la route en plein centre-ville est assez déroutant et fascinant. Il a été construit quand même en 1892 !

 

 

De même la Sears Tower ( appelée aussi  Willis Tower) nous offre une vue imprenable sur la ville et le lac Michigan. Moins de gratte-ciel qu'à New-York donc un peu plus impressionnant que l’Empire State Building, elle fait aussi 60 m de plus.

 

 

 

Plus de photos maine

  Plus de photos   New-Hampshire

  Plus de photos   Massachussets

  Plus de photos   New-York

  Plus de photos   Maryland

  Plus de photos   Chicago

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site